Chiapas
Arriba Tours
Chiapas Ecologico
Chiapas

Lagunas de Montebello: Le parc national a été créé le 16 Décembre 1959, avec le but de conserver les sols, les forêts et les lacs de cet endroit ainsi que de construire un centre touristique. Il dispose de plusieurs lagunes dont la couleur impressionnante va du vert au bleu turquoise. L'inspiration qui fournit la beauté incomparable de Montebello est dû pas seulement aux corps d'eau, mais à une végétation luxuriante où des espèces élevées de pins, des chênes, des Liquide ambres (qui produisent l’encens américain) se dressent, et tous décorés avec des plantes épiphytes en créant de merveilleux jardins suspendus. Vous pouvez y voir des grenouillesdes crapauds, des salamandres, des tortues et certaines variétés de serpents.

Au niveau des mammifères on y trouve des cerfs, des tatous, des renards de queue blanche, des fourmiliers, des opossums et même certaines espèces menacées comme le puma et le jaguar. Quant aux oiseaux, à la fois, des régionales et des migrateurs, comme le Quetzal, l’oiseau de belles plumes.

Montes Azules: Cette réserve de la biosphère fait partie de l’écosystème connu comme « Jungle Lacandonienne » avec des conditions météorologiques humides, chaude et semi chaud, dont le principal est chaud et humide, et qui contient deux autres aires protégées: Chan-Kin, où des espèces importantes d'arbres sont protégés, tels que « l’Acajou » et « le Ramon », ainsi que des animaux comme des ocelots et des singes hurleurs et Lacantún, considérés comme complément écologique de la réserve, où des différentes espèces sauvages persistent encore, en totalisant environ 3.400. Le peuple maya Lacandonian, a une population qui dépasse à peine les 500 habitants situés dans quatre endroits: Metzabok, Naha, Béthel et Lacanjá-Chansayab. La plupart concentrées dans la dernière.

Dans toute la réserve, on trouve une grande diversité de faune, dont plusieurs menacées ou en voie de disparition comme le jaguar, l'aigle harpie et ara rouge.

Cascadas de Agua Azul: Ces cascades sont formés par les affluents des rivières Otulún, Shumuljá et Tulija, en formant des canyons pas très profonds avec des falaises verticales qui donnent lieu à ces cascades bleues et blanches. Elless sont au nord de Chiapas, dans la municipalité de Tumbalá à 64 km de la ville de Palenque. L'eau a cette belle couleur bleue en raison des sels de carbonates qu’y sont dissous. La végétation est luxuriante de type montagne de la forêt, dans quelques régions couverte par le fleuve. Il est fréquent de voir des troncs pétrifiés d'arbres tombés.

Cañón del Sumidero: C’un canyon étroit très profond situé à 5 km de Tuxtla Gutierrez, la capitale de l’état de Chiapas. Ce canyon est une falaise dont la hauteur va à un peu au-delà des 1 000 m au-dessus de l'eau et se tient sur le lit de la rivière Grijalva, qui a une profondeur de plus de 250 mètres ; il se jette dans le golfe du Mexique. La ligne de faille s’est ouverte il y a environ douze millions d'années dans la Sierra du Nord de Chiapas. Il est parmi les plus spectaculaires en Amérique, avec des murs d’une hauter de plus de 1300 mètres à partir de la profondeur de la gorge. Le canyon commence à Chiapa de Corzo, et se jette dans le «Barrage hydroélectrique Manuel Moreno Torres », populairement connue comme « Chicoasén ».

En raison de sa grande richesse écologique et d'être l'un des plus imposantes du monde, le 8 Décembre, 1980 il a été déclaré « Parc National Canyon du Sumidero » et il a également été désigné pour être l'un des «7 Nouvelles Merveilles de la Nature» comme le seul représentant du Mexique dans cette compétition internationale.